Manger santé même les jours où on est trop occupé : oui c’est possible 

Diaporama

On vit dans une ère de performance : aujourd’hui, on veut en faire plus et en moins de temps. C’est tout ce qu’il y a de plus logique si l’on s’attarde à la consommation qui mène le monde et la production qui la suit de près. On s’engage dans nos études, notre emploi, on s’investit dans des causes, des projets de tous genres et on s’entraine. Dites-moi quand il nous reste du temps pour prendre soin de nous ? Se reposer, passer du temps avec nos proches, dormir et surtout bien manger. Justement, on dirait qu’on se sent obligés de choisir entre le repos, nos amis et notre famille, le sommeil et une alimentation saine. Je ne pourrais répondre cette question en totalité, du moins, je sais que c’est assez facile d’ingérer de bonnes choses. Laissez-moi vous partager mes astuces du quotidien !

1. Un beau jour, à l’épicerie…

Je crois fermement que tout commence par les achats que l’on fait. Avouez qu’il est assez difficile de s’empiffrer de chips quand tout ce que l’on possède dans notre frigidaire se résume à des fruits et des légumes ! À mon avis, c’est au magasin que bien s’alimenter nécessite le plus de rigueur : c’est à cet endroit bien précis qu’il faut trainer notre motivation la plus profonde et sincère. Je pense qu’après cela, les choses s’enchainent plus facilement elles-mêmes… Mais c’est loin d’être dossier clos pour autant. Et comme tu devais te rendre à l’épicerie de toute manière, cela ne joue en rien sur la gestion de ton temps.

2. Une chose à la fois, Gustave

Bien manger ne veut pas dire rayer tes habitudes d’un sharpie noir du jour au lendemain. Je considère même qu’il s’agit d’une erreur monumentale : il serait beaucoup trop draconien de se priver de la totalité de nos petits bonheurs et de se convertir à sec à une alimentation à base de salade et d’épinards. On se fatigue vite, dans ce temps-là. Voici ce que je propose : tu es une acheteuse de jus compulsive ? C’est correct, continue d’en boire. Cependant, choisis-en un auquel aucun sucre n’a été ajouté et dont tu connais tous les ingrédients. Tu considères convivial le fait de pouvoir manger une barre tendre sur le pouce entre deux rides d’autobus les jours de semaine ? Parfait, en autant que tu optes pour une marque saine comme Val Nature ou Kashi. Tu es une fan finie de pâtes ? Lance-toi ! En revanche, tu peux cuisiner avec celles au blé entier, t’assurer de rehausser tes sauces avec beaucoup de légumes et compenser avec une sauce faible en gras. Et bien évidemment, du popcorn une fois de temps-en-temps ne t’achèvera pas. Par contre, essaie de limiter tes quantités. Par exemple, tu peux te préparer un bol au lieu de manger à même le sac. Renseigne-toi sur les aliments de l’heure comme l’huile de coco qui remplacent ce qui est moins sain. Overall, sale-moins, réduis la quantité de beurre que tu mets sur ton pain et tiens-toi loin du sucre blanc autant que possible. Tu n’y verras que du feu ! C’est une question de gros bon sens et d’équilibre. Encore une fois, ton horaire n’est déstabilisé en rien.

3. O.R.G.A.N.I.S.A.T.I.O.N

La paresseuse en moi fait surface : parfois, je trouve que c’est un peu trop complexe de manger des fruits. Il faut les laver, les couper. Comme ils sont dans le réfrigérateur, ils sont souvent froids et donc, désagréables à manipuler quand il fait -30 et que tu viens d’arriver chez toi après avoir braver l’hiver tout l’après-midi. Puis tu as déjà les mains sèches comme des biscuits soda, les passer sous l’eau te lève donc le coeur. Il serait tellement plus facile d’engloutir des biscuits ! Tu prends le sac, tu glisses ta main dedans et le tour est joué… Surtout quand tu fais des devoirs et que déjà, tu as l’impression de faire un effort surhumain. Pour remédier à la situation, j’ai su prendre de l’avance comme je le fais si bien. En fait, chaque dimanche en rangeant mes achats de la semaine, je prends une demie-heure de plus pour préparer tous mes aliments frais et rendre leur ingestion plus accessible. Du melon d’eau en passant par les ananas, les fraises, les raisins, les carottes et les céleris, tu te simplifieras la vie. Je place certains d’entre eux dans un bol d’eau pour qu’ils restent bons plus longtemps. Aussi, personnellement, je prépare tous mes plats à l’avance. Premièrement, c’est meilleur au goût et deuxièmement, c’est parfait pour ta santé. En effet, tu sais ce que tu y mets. Si, par une journée pluvieuse, certains de tes aliments risquaient de se gâter, tu pourrais en profiter pour cuisiner un peu et congeler le tout. Achète-toi des livres de recettes pour t’inspirer. Non seulement tu n’as aucune raison valable de manger autre chose après cela, mais tu gagneras du temps comparativement à si tu le faisais au mur et à mesure.

Je pense avoir fait le tour, en tout simplicité, fidèle à moi-même. Je ne parle pas d’un régime hyper rigoureux, mais de petits trucs faciles à appliquer, vous l’aurez deviné. Bonne chance !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s